02 mai 2006

Très long. Stop. Profondeur importante. Stop. (Je parle du message !). Stop.

Ce message-ci sera subdivisé en 'mini-thèmes', de telle sorte à permettre une sorte de tri dans son contenu.

*Il peut arriver à n' importe qui d' avoir besoin d' écrire. C' est ce qui m' arrive en ce moment [02/05/06 @ 22h54]. Et le plus fou, c' est qu' en tapant CECI (vraiment, CECI !), je n' ai pas la moindre idée de ce qui va suivre.
Le tout pour parvenir à adopter un style d' écriture 'libre' (càd exempt de réflexion(s) parasite(s)), c' est justement de ne pas s' arreter ! Il faut arriver à retranscrire fidèlement ce que l' on pense, sans se perdre dans d' inutiles circonvolutions
[hum, hum]. (malgré l' italique tout à fait inutile [à part d' un point de vue esthétique], ce qui précède est de moi ^^ Youpie !)
*

Bien. Maintenant que ma 'démarche' est présentée; passons au vif du sujet.

La Vie:

Je ne peux m' empecher, chaque jour, d' etre émerveillé par la complexité apparente de "la Vie". Par "Vie", j' entends notre Existence, le Monde ou nous vivons, bref, TOUT. :-)
Mais lorsque l' occasion se présente et que l' on lève le voile sur tout cela, il nous est donné la chance de découvrir qu' en réalité, tout est simple. Vraiment. A une condition: se connaitre soi-meme. Aïe.

Eh oui, pas de chance. Il se trouve que, paradoxe immense s' il en est, pour apprécier le Voyage [qu' est la Vie], ou au moins le comprendre, il faut (selon moi, bien entendu) etre allé au plus profond de soi, avoir atteint un état de bien-etre absolu, s' etre révelé. Des grands mots, n' est-ce pas ?
Je ne crois pas. Je pense sincèrement que parvenir, même imparfaitement, à mieux s' appréhender soi-même, autrement dit, à comprendre son fonctionnement d' Humain, d' Etre Vivant, permet de 'Percevoir' [tout] avec plus de clareté.

Le paradoxe évoqué plus tot vient du fait que cette "découverte de soi" ne se fait pas du jour au lendemain: il s' agit d' un processus long et parsemé d' embuches, si long qu' il peut (ou bien est-ce systématique ?) nous occuper une vie entière.

Je suis forcé d' avouer qu' écrire tout cela n' est pas simple, et la véracité (si ce terme peut convenir au sujet) de mes dires est loin d' etre avérée. Je doute moi-même qu' il soit possible d' "expliquer la Vie", aussi humblement fut-ce*, tant nous sommes inéxorablement et superbement différents.
*se dit-ce ? :-P

En guise de complément, veuillez vous reporter à la section "liens" plus bas.

Posté par nikovni à 23:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Très long. Stop. Profondeur importante. Stop. (Je parle du message !). Stop.

    La prétention propre à l’humain de croire en la particularité de son fonctionnement nous poussera toujours à nier sa simplicité. Ainsi nous considérons-nous plus apte à comprendre ce que nous étions que ce que nous sommes. Notre propre fonctionnement nous apparaît donc telle une énigme dont nous cherchons assidûment la clef, et c’est dans cette perpétuelle recherche de « ce que nous sommes » que nous trouvons un sens à notre vie. Car quel but aurait notre existence si nous découvrions cette fatalité de n’être que des êtres basiques et semblables à tous les autres, si ce n’est que nous nous évertuons sans cesse à prouver le contraire ? La découverte de soi réside en cette leçon d’humilité : il n’y a pas d’individualité, nous ne sommes pas exceptionnels, nous sommes tous en quête des mêmes choses.

    Posté par Volange, 23 mai 2006 à 22:30 | | Répondre
Nouveau commentaire